Important : Vous êtes sur l'ancien site du conseil régional de Bourgogne.
Les politiques et les dispositifs mis en œuvre par la région Bourgogne se poursuivent jusqu'à l'harmonisation des politiques publiques des deux anciennes régions.
Vous pouvez les consulter ici

Pour rejoindre le site internet provisoire du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté : cliquez ici

Retour Retour
Habitat

Réhabiliter les habitats à loyers modérés, une nécessité écologique et économique

La région Bourgogne soutient les organismes de logement à loyer modéré pour la réhabilitation des logements existants. Elle permet ainsi de lutter contre le changement climatique et de réduire la précarité énergétique des locataires. 15000 logements sont concernés sur la période 2015-2020.

Réhabilitation de logements collectifs à Semur-en-Auxois (21)

Réhabilitation de logements collectifs à Semur-en-Auxois (21)

© crédit : Pierre Combier

Pourquoi ?

  • Pour réduire la précarité énergétique
    La plupart des logements anciens ne bénéficient que d’une isolation partielle et minimale. Le coût croissant de l’énergie, la mauvaise isolation des bâtiments, conjugués à des revenus en stagnation conduisent à une hausse de la précarité énergétique. En Bourgogne, entre 13 et 15% de la population est concernée (source INSEE mai 2011), plus de 30% en 2020 si rien n’est fait. Ces personnes consacrent plus de 10 % de leurs revenus aux dépenses énergétiques. D’où l’urgence sociale à réduire les consommations d’énergie.
  • Pour lutter contre le changement climatique
    En Bourgogne, les bâtiments résidentiels et tertiaires sont responsables de 46% de la consommation finale d’énergie et de 21% des émissions de gaz à effet de serre (juste derrière l’agriculture et les transports). Ils produisent  35 % des déchets et  utilisent 50 % de toutes les matières premières. Il s’agit donc d’un secteur stratégique dans la lutte contre le gaspillage énergétique et la protection de l’environnement.

 

Comment ?

La région accorde une aide pour la réhabilitation énergétique de logements existants en particulier pour :

  • l’isolation thermique
  • le changement des systèmes de chauffage
  • la production d’eau chaude via les énergies renouvelables

 

 

Cette intervention est également soutenue dans le cadre du FEDER.

Des bâtiments existants aux bâtiments à énergie positive

La division par 4 des émissions de CO2 d’ici 2050 et leur diminution de 20 % d’ici 2020, objectifs fixés par l’Union européenne, conduisent à un durcissement des législations en matière d’efficacité énergétique. Dans le neuf, la réglementation thermique 2012 (RT 2012) applicable à tous les bâtiments depuis le 1er janvier 2013 conduit à une augmentation des bâtiments à basse consommation d’énergie (étiquettes A et B). La réglementation thermique 2020 généralisera les bâtiments à énergie positive ou à énergie nulle (étiquette A+ à A +++).

 

schéma bâtiment économe en énergie

haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+

Mentions légales | Accessibilité | Nous contacter | Plan du site et fils RSS | Facebook page officielle
Crédits photos et droits de reproduction : © Conseil Régional de Bourgogne - 2017 -

Les pages de ce site sont 100% Valid XHTML 1.0 Strict