Important : Vous êtes sur l'ancien site du conseil régional de Bourgogne.
Les politiques et les dispositifs mis en œuvre par la région Bourgogne se poursuivent jusqu'à l'harmonisation des politiques publiques des deux anciennes régions.
Vous pouvez les consulter ici

Pour rejoindre le site internet provisoire du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté : cliquez ici

Retour Retour


Aucun article pour le moment. Merci


Document

  • Schéma régional des infrastructures et des transports (S.R.I.T.) - Juin 2007
    Télécharger


Site web

  • Mobigo!

    Mobigo!
Transports collectifs

La Région Bourgogne soutient la LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon

Les élus du conseil régional de Bourgogne se sont réunis en session plénière extraordinaire, lundi 16 janvier 2012, pour débattre du projet de ligne grande vitesse reliant Paris à Lyon passant par le Centre, la Bourgogne et l’Auvergne. Le projet devrait voir le jour en 2025.

TGV

TGV

© crédit : SNCF-CAV / FABBRO URTADO

Le conseil régional de Bourgogne soutient le scénario Médian du projet, qui placerait la Nièvre à une heure de Paris et de Lyon. Il n’exclue cependant pas le scénario Ouest si celui-ci permettait un consensus de l’ensemble des collectivités territoriales mobilisées sur le projet.

Pourquoi créer la LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon ?

le projet de la ligne LGV baptisée POCL doit venir désencombrer la ligne actuelle Paris-Lyon qui devrait sans cela atteindre les 67 millions de voyageurs actuels en 2025.

Il s’agit d’une nouvelle ligne de 500 km reliant Paris à Lyon desservant Clermont-Ferrand et Orléans. ces deux capitales régionales sont ainsi plus proches de Paris, de même que Bourges, Nevers, Moulins, Roanne et Vichy, également concernées par les tracés.

Elle permettrait aussi de structurer des réseaux transversaux et d’améliorer la desserte du territoire central français.

Développer l’attractivité de la Nièvre et de la Saône-et-Loire

Le conseil régional de Bourgogne soutient les projets qui permettront la desserte de la Nièvre via une gare nouvelle située à proximité de Nevers. Replacée à une heure de Paris et de Lyon, la Nièvre gagnerait ainsi en attractivité dans les domaines économiques, industriels, touristiques mais aussi universitaires.

Selons les scénaris envisagés, la LGV disposerait d’une desserte en gare de Moulins ou de Roanne, ce qui place l’ouest de la Saône-et-Loire à moins d’une heure de ces gares. Ainsi, le projet permettrait de renforcer l’attractivité des territoires (Bourbon-Lancy, Gueugnon,  Digoin, Paray-le-Monial, La Clayette, Charolles).

Favoriser l’intermodalité

Le conseil régional demande également à ce que la gare nouvelle de Nevers bénéficie de connexions avec le réseau TER existant et les TGV , qui seraient alors facilement accessibles par correspondance.Elle souhaite également que soit étudiée la création d’une gare à Orly, qui permettrait de créer des correspondances  ferroviaires importantes vers Bruxelles, Strasbourg, Rouen, Rennes et avec l’aéroport.

Pour en savoir plus, téléchargez le diaporama ci-dessous.


Document

  • diaporama vis sur le tracé de la ligne à grande vitesse Paris
    Diaporama vis sur le tracé de la ligne à grande vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon (POCL) (17 Mo) - vnd.ms-office
    Modifié le : 23/01/2012 15:04
    Télécharger
haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+

Mentions légales | Accessibilité | Nous contacter | Plan du site et fils RSS | Facebook page officielle
Crédits photos et droits de reproduction : © Conseil Régional de Bourgogne - 2017 -

Les pages de ce site sont 100% Valid XHTML 1.0 Strict