Important : Vous êtes sur l'ancien site du conseil régional de Bourgogne.
Les politiques et les dispositifs mis en œuvre par la région Bourgogne se poursuivent jusqu'à l'harmonisation des politiques publiques des deux anciennes régions.
Vous pouvez les consulter ici

Pour rejoindre le site internet provisoire du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté : cliquez ici

Retour Retour




Documents



Sites web

  • Aprovalbois Bourgogne

    Aprovalbois Bourgogne
  • Guide bois local

    Guide bois local
  • Plateforme Loc'Halles Bourgogne

    Plateforme Loc'Halles Bourgogne

Sommaire de ce dossier

Cicuits courts

Du producteur au consom'acteur

Le meilleur moyen de préserver une marge commerciale est de se passer d'intermédiaires. 3700 exploitations agricoles bourguignonnes se sont engagées dans la vente directe, une démarche encouragée par le conseil régional.

Panier de légumes

Panier de légumes

© crédit : Pierre Combier

Récupérer son panier de produits de saison dans une AMAP (association pour le maintien d'une agriculture paysanne), aller chercher une volaille et du fromage directement à la ferme... Ce n'est pas une utopie mais une réalité en Bourgogne où 3 700 exploitations agricoles pratiquent la vente directe.

Le conseil régional soutient cette démarche et s'engage pour développer des circuits alimentaires de proximité offrant des produits de qualité, qu'ils soient bio ou labélisés (AOC, AOP, IGP, Label Rouge).
Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à vouloir acheter de manière citoyenne. Ils privilégient les circuits courts, c'est-à-dire la vente directe ou la vente indirecte, à condition qu’il n’y ait qu’un seul intermédiaire. Producteurs et consommateurs sont tous les deux gagnants. La réduction du nombre d’intermédiaires permet d’avoir des prix d’achats plus bas pour le consommateur qui achète des produits plus frais, locaux et moins chers. Le producteur lui, augmente sa marge et valorise ainsi sa production.

Les marchés de producteurs, les paniers et les cueillettes au champ se multiplient dans la région. Les AMAP qui associent maraîchers et producteurs bio sont également en plein essor. On en recense 41 en Bourgogne, dont 11 pour la seule agglomération dijonnaise. 
 

Ce qu'ils en disent...


Marie-Thérèse Varlet, GAEC de Souilly, à Montigny-la-Resle (Yonne)

+ «Les gens apprécient d'acheter leurs produits laitiers directement chez le producteur»


Stéphanie Peulson, EARL Peulson à Châtenoy-le-Royal (Saône-et-Loire)

+ «La vente directe à la ferme c'est très gratifiant»
haut Haut de page imprimer Imprimer
twitter  facebook  g+

Mentions légales | Accessibilité | Nous contacter | Plan du site et fils RSS | Facebook page officielle
Crédits photos et droits de reproduction : © Conseil Régional de Bourgogne - 2017 -

Les pages de ce site sont 100% Valid XHTML 1.0 Strict